Institut Jean Lamour : pour un pôle d’excellence mondial dans la science des matériaux

L’Institut Jean Lamour répond à un besoin de proposer en un seul et même lieu un laboratoire des matériaux, doté d’un équipement scientifique unique au niveau mondial, dans lequel la limite de la conception des matériaux à l’échelle atomique est elle-même repoussée. Ce projet devrait permettre de valoriser les travaux de recherche dans le domaine des matériaux, attirer des entreprises et favoriser la création de nouvelles activités économiques.

Pour ce faire, des investissements extrêmement lourds ont été nécessaires pour la construction du nouveau bâtiment de l’IJL et l’installation de laboratoires de recherche. Ce bâtiment regroupera le personnel actuellement réparti sur 5 campus et accueillera des infrastructures de recherche. L’objectif est de garantir l’activité de l’Institut au meilleur niveau et permettre un soutien aux projets de recherche. Ce projet permet non seulement de créer de nouveaux emplois en Lorraine, mais renforcera également la dimension internationale du territoire lorrain et son attractivité pour de futurs investissements.

Les nouveaux locaux de l’IJL accueilleront, en plus de plateaux-techniques, le TUBE. Cet outil de recherche de 40 mètres de long installé au rez-de-chaussée du bâtiment devrait être opérationnel d’ici fin 2015. Projet phare de l’IJL, il offrira des conditions uniques en Europe pour mener des analyses physiques et chimiques sous ultravide (UHV). D’autres équipements consacrés aux nanosciences et nanotechnologies, des ateliers de conception et de fabrication ainsi que des salles blanches destinées aux micro et nanodispositifs font aussi partie du projet de co-investissement.

Créé en 2009 l’Institut Jean Lamour (IJL) est issu de la fusion des principaux laboratoires de recherche régionaux dans le domaine des matériaux et des nanotechnologies. Il compte aujourd’hui 450 scientifiques et personnels de recherche et constitue un centre d’excellence de niveau mondial. D’un coût total de 87,6 millions d’euros, l’IJL est également financé par l’Etat, la Région Lorraine et la Métropole du Grand Nancy.

Ce grand projet a été cofinancé par l’Union européenne au travers du Fonds européen de développement régional.

Chiffres clés :

  • construction d’un bâtiment de 16 500 m² au cœur de Nancy, sur le Campus ARTEM-Molitor
  • création de 185 emplois pendant la phase d’exploitation du projet

Coût total éligible : 87,6 M€ €

Montant du cofinancement au titre du Fonds Européen de Développement Régional : 28 M€