FILODIM: Pour un centre d’excellence leader de l’imagerie Moléculaire et immunodiagnostic

Porté par la plate-forme Nancyclotep, le projet vise à créer en Lorraine, au CHRU de Nancy, un centre d’excellence Grand Est, leader de l’Imagerie Moléculaire et de l’immunodiagnostic.

Ce centre a vocation à avoir une visibilité nationale voire européenne, réunissant les conditions architecturales, techniques, scientifiques, médicales, réglementaires et organisationnelles en matière d’imagerie moléculaire et qui soit également ouvert à la clinique, à l’enseignement, la recherche et à l’industrie. Toutes ces conditions réunies permettront d’accélérer la production, la commercialisation et l’utilisation clinique à court terme de tests diagnostic répondant à des besoins médicaux et aux contraintes du système de santé.

En exploitant la synergie Santé/Industrie/Recherche rendue possible par la structure et l’implantation hospitalière de la plateforme, le projet a pour ambition de capitaliser sur les connaissances, compétences et les actifs matériels et immatériels déjà existants sur la plateforme Nancyclotep. Il s’agit de mettre en place une structure organisationnelle, réglementaire et technologique fiable pour l’immuno-diagnostic in vitro, le développement et l’utilisation de radios marqueurs innovants dans les domaines cliniques et de recherche (aussi bien académique qu’industrielle).

Les principales activités portées dans le cadre du projet portent sur :

  • le développement d’un nouveau radiotraceur chaque année sur la base des modèles décrits dans la littérature (mise au point, validation précliniques, pré-industrialisation),
  • le développement de modules d’e-learning (en collaboration avec la société Nicesoft), sur la base de cas cliniques, pour la formation des médecins en imagerie nucléaire à l’interprétation des résultats d’examens utilisant de nouveaux radiotraceurs,
  • le renforcement des prestations de services dans les domaines règlementaires et évaluations médico-économiques pour le compte de compagnies pharmaceutiques,
  • le renforcement des prestations de services « recherche » pour l’industrie et les chercheurs académiques,
  • le renforcement de l’activité médicale clinique en imagerie TEP notamment permise par l’acquisition d’un nouveau PET-Scan qui permettra l’utilisation clinique des nouveaux radiotraceurs.

Montant du cofinancement au titre du Fonds Européen de Développement Régional :  556 394 €

Coût total éligible : 2 271 948 €