Volet Culture : les traductions littéraires

- Appel à propositions 2015
  • Publics éligibles : Entreprises et assimilés
  • Thématiques : Culture, tourisme, sport
  • Budget 2014-2020 : 31.8 millions d’euros

 

 

Objectif spécifique

Les projets de traduction littéraire visent à soutenir la circulation, la promotion et la diffusion de la littérature européenne de qualité sur le long terme et à la rendre plus accessible, notamment via les nouvelles technologies.

Types d'action éligibles

Ce dispositif d’adresse aux éditeurs ou aux maisons d’édition ayant une personnalité juridique d’au moins 2 ans et ayant leur siège social dans un pays éligible. Il existe deux catégories de projets de traductions :

  • La traduction d’un «ensemble» d’œuvres de fiction depuis et vers des langues éligibles, et leur publication. La langue source ou la langue cible doit être reconnue officiellement dans un État membre de l’UE ou un pays de l’AELE. Les traductions du latin et du grec ancien (langue source) vers les langues reconnues officiellement sont également possibles.
  • La promotion d’un «ensemble» d’œuvres traduites, y compris le bon usage des technologies numériques tant dans la distribution que dans la promotion des œuvres.

Aperçu des critères de sélection

Les critères d’attribution sont basés sur la pertinence, la qualité du contenu et des activités, la promotion et la communication de l’ensemble d’œuvres traduites et la présence de Lauréats du prix de littérature de l’UE.

Le prochain appel à propositions sera diffusé en décembre 2014 pour un dépôt en février 2015. Un autre appel sera lancé en juillet 2016 pour un dépôt en octobre 2016.

Tout organisme souhaitant candidater doit au préalable s’enregistrer sur le portail des organismes participants (URF – Unique Registration Facility), en se créant un compte personnel sur ECAS (European Commission Authentification Service), qui est le portail d’accès aux différents outils informatiques de la Commission Européenne. A l’issue de cette procédure d’enregistrement obligatoire, l’organisme candidat obtient un code PIC (Personnal Identification Code), qui lui permettra d’obtenir en ligne le formulaire de candidature en ligne (« e-form »).