Axe 12 : Intégration durable sur le marché du travail des jeunes (FSE/IEJ)

- Appel à propositions 2018
  • Publics éligibles : Acteurs de l’enseignement scolaire, de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes, Associations et assimilés, Chambres consulaires et organisations professionnelles, Collectivités territoriales et leurs groupements, services de l’Etat et autres organismes publics
  • Thématiques : Education, formation, Emploi, inclusion, Enfance, jeunesse
  • Budget 2018-2020 : 4 millions d’euros

 

 

Intégration durable sur le marché du travail des jeunes

Types et exemples d’actions éligibles :

Actions de raccrochage ayant pour objet la sécurisation des parcours de formation, par le biais d’un suivi renforcé et individualisé des jeunes les plus en difficulté.

Ces actions devront s’appuyer sur une alternance avec le monde de l’entreprise, et développeront des pédagogies innovantes pour la levée des freins et blocages à l’entrée en formation ou dans le monde du travail.

Ne sont éligibles à ce dispositif que les actions concernant les jeunes de moins de 26 ans sans emploi, sans formation et sans éducation (NEET (Neither Employment, Education nor Training)) des départements de Moselle et de Meurthe-et-Moselle.

Sont notamment inéligibles (liste non exhaustive) :
– les dépenses somptuaires (ex. : frais de réception élevés et non justifiés au regard du projet),
– les actions concernant des publics-cibles issus d’autres départements que la Moselle et la Meurthe-et-Moselle.

Taux d’intervention :

Le taux maximal d’intervention du FSE / IEJ est de 68,44% des dépenses éligibles.

Le taux appliqué à chaque opération sera déterminé en fonction de l’intérêt de celle-ci, des ressources budgétaires disponibles, ainsi que des règlementations communautaires et nationales pouvant notamment imposer un taux minimum d’autofinancement, un taux maximum d’aide publique, etc.
Les opérations seront analysées au regard de la réglementation communautaire en matière d’aides d’Etat.