Action clé 1 : Mobilité à des fins d’apprentissage

- Appels à propositions 2016
  • Publics éligibles : Acteurs de l’enseignement scolaire, de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes, Acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, Associations et assimilés, Collectivités territoriales et leurs groupements, services de l’Etat et autres organismes publics, Particuliers
  • Thématiques : Education, formation, Enfance, jeunesse, Mobilité et citoyenneté

 

 

Mobilité de l'enseignement scolaire

Un projet de mobilité de l’enseignement scolaire s’adresse aux personnels de l’enseignement scolaire pour une durée de 2 jours à 2 mois (hors voyage), et peut comprendre une ou plusieurs des activités suivantes :

Des missions d’enseignement : cette activité permet aux enseignants ou autres membres du personnel de l’enseignement scolaire d’enseigner ou d’exercer dans une école partenaire à l’étranger ;

Des activités visant au développement professionnel des enseignants, des directeurs, des chefs d’établissements ou du personnel de l’enseignement scolaire. Par exemple :

  • participation à des cours structurés ou à des actions de formation à l’étranger
  • jumelage / observation / période de travail à l’étranger dans une école partenaire ou une autre organisation compétente, active dans le domaine de l’enseignement scolaire.

Mobilité de la formation et de l’enseignement professionnels

Un projet de mobilité de la formation professionnelle peut comprendre une ou plusieurs des activités suivantes :

De la mobilité à des fins d’apprentissage : stages d’une durée allant de 2 semaines à 12 mois pour les apprenants. Les stages peuvent avoir lieu en entreprise ou au sein d’un établissement de formation professionnelle avec des périodes de formation en entreprise.

De la mobilité pour les personnels d’une durée de 2 jours à 2 mois (hors voyage)

  • Pour une activité d’enseignement au sein d’un établissement partenaire à l’étranger ; cela concerne également les personnels d’entreprises qui souhaitent effectuer une période d’enseignement à l’étranger dans un établissement de formation professionnelle;
  • Pour une activité de formation : période de stage ou d’observation au sein d’une entreprise ou d’un établissement de la formation professionnelle.

Mobilité de l’enseignement supérieur

Un projet de mobilité de l’enseignement supérieur peut comprendre une ou plusieurs des activités suivantes :

De la mobilité pour les étudiants de l’enseignement supérieur :

  • Période d’études : à partir de la 2ème année d’études supérieures pour une durée allant de 3 mois à 12 mois à destination des pays participants ou des pays partenaires
  • Période de stage : dès la 1ère année d’études supérieures pour une durée de 2 à 12 mois à destination des pays participants ou des pays partenaires

Nouveauté : les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur peuvent également effectuer une mobilité de stage jusqu’à un an après l’obtention du diplôme, à condition que l’étudiant soit sélectionné durant sa dernière année académique. La mobilité peut être organisée soit par l’organisme ayant délivré le diplôme, soit pas une organisation tierce dans le cadre d’un consortium, laquelle organisation agira pour le compte de l’établissement « charté » ayant délivré le diplôme.

De la mobilité pour les personnels d’une durée de 2 jours à 2 mois, hors voyage, à destination des pays participants, ou 5 jours à 2 mois, hors voyage, à destination des pays partenaires :

  • Pour une activité d’enseignement (8h d’enseignement minimum) au sein d’un établissement partenaire à l’étranger
  • Pour une activité de formation : période de stage ou d’observation au sein d’une entreprise ou d’un établissement de l’enseignement supérieur (cours structurés, formation linguistique ciblée, (conférences exclues).

Mobilité de l’éducation des adultes

Un projet de mobilité de l’éducation des adultes peut comprendre une ou plusieurs des activités suivantes :

De la mobilité de formation pour les personnels de l’éducation des adultes (formateurs, responsables de structures, éducateurs, animateurs, conseillers, enseignants) :

  • Soit pour une participation à des cours ou séminaires de formation
  • Soit pour la réalisation de stages d’observations au sein de structures actives dans l’éducation des adultes

De la mobilité d’enseignement d’une durée de 2 jours à 2 mois (hors voyage), pour dispenser des cours/formations au sein d’une structure partenaire.

Mobilité des jeunes et des travailleurs de jeunesse

Erasmus+  encourage la mobilité des jeunes de 13 à 30 ans – quel que soit le niveau de diplôme ou de formation et des travailleurs de jeunesse pour apprendre et acquérir des compétences et aptitudes professionnelles, dans un autre pays. Certaines de ces mobilités pourront s’effectuer depuis et vers les pays tiers.

Échanges de jeunes : 5 à 21 jours, maximum 60 participants âgés de 13 à 30 ans

Service Volontaire Européen : 2 à 12 mois, 18-30 ans (dans certains cas à partir de 2 semaines et dès 17 ans)

Mobilité / formation des professionnels de jeunesse : 2 jours à 2 mois – formations, séminaires, jobshadowing

Cette mobilité peut s’organiser avec les pays suivants :

  • les pays du programme : 28 Etats membres de l’Union européenne + Turquie, Suisse, Norvège, Liechtenstein, Islande, ancienne République yougoslave de Macédoine
  • les pays voisins de l’Union européenne répartis en 4 zones géographiques : Balkans occidentaux (région 1), Partenariat oriental (région 2), Pays méditerranéens (région 3), Fédération de Russie (région 4)

 

Tout organisme souhaitant candidater doit au préalable s’enregistrer sur le portail des organismes participants (URF – Unique Registration Facility), en se créant un compte personnel sur ECAS (European Commission Authentification Service), qui est le portail d’accès aux différents outils informatiques de la Commission Européenne. A l’issue de cette procédure d’enregistrement obligatoire, l’organisme candidat obtient un code PIC (Personnal Identification Code), qui lui permettra d’obtenir en ligne le formulaire de candidature en ligne (« e-form »).